Un dimanche à l’argentine…

Nous sommes maintenant à Esquel, petite ville au nord de la Patagonie, sans grand charme en soi mais dénudée de touristes, qui offre une porte d’entrée sur le parc national de « los Alerces ».

Dimanche matin, nous prenons donc le bus pour découvrir ce nouveau parc, et là encore des paysages à couper le souffle, tellement d’espace, de couleurs et de lumière, sous le soleil qui brille fort ce matin. La végétation est bien plus diverse et luxuriante que ce que nous avons vu jusqu’à maintenant. Les arbres sont plus verts, la forêt est plus dense.

Comme à l’accoutumée nous décidons donc de marcher. Le parc est moins fréquenté que les autres, les sentiers sont donc moins entretenus et moins bien marqués, ce qui nous vaut quelques détours et pertes de chemins, ainsi que quelques cascades et glissades en tout genre, mais toujours effectuées en souplesse et avec le sourire!

Ici nous sommes seuls, entourés par le chant des oiseaux ou le cri des buses, voir même des vaches quand nous nous trompons de chemin et pénétrons par mégarde dans leurs enclos.

26484656_unknown

Nous longeons donc ce lac immense bordé par des montagnes découpées, quand nous décidons de poser la tente au bord d’une petite plage. Quelques personnes ont fait de même, l’ambiance est plutôt baba cool, ça joue de la guitare tranquillement au bord de l’eau, ça discute, ça mange…

Petit à petit les argentins affluent pour passer un dimanche en famille ou entre amis, quelques feux prennent entre les pierres et le barbecue est lancé ! L’argentin est toujours assez prêt pour un barbeuc !
Certains viennent pêcher, d’autres faire du kayak, des enfants courent et jouent, et certains même se baignent dans le lac!
Et oui paradoxe de l’hémisphère sud nous sommes remontés au nord et il fait de plus en plus chaud!
Le soleil tape, donc tatanes, maillot de bain et bouquins au soleil.
Posés, nous profitons de ces scènes de vie sympathiques, contemplant la beauté de ce cadre naturel sans jamais s’en lasser.
Nous observons cette vie, cherchant juste à la décrire .
Les scientifiques venus nombreux ici, souvent en pionniers, ont commencer comme ça, décrivant et recensant les espèces de végétaux ou d’animaux.
Les poètes ont faits de même en magnifiant la nature jaillissant de ce lieu..
Observer donc… et décrire !
Une petite fille chante en español, perdue dans son monde avec sa poupée, elle sourit, elle est toute belle avec ses cheveux blonds!
En définitive, nous avons tous, partout à travers le monde, le même besoin de sortir de notre quotidien par des moments simples de bien être, en famille ou entre amis, de sortir du cadre, de trouver un paysage pour l’observer et le décrire.

Simple et efficace ce dimanche à l’argentine,
Petit à petit les argentins partent, nous avons de la chance, nous dormirons ce soir dans ce cadre idyllique.

26484640_unknown

Nous vous embrassons les pieds dans l’eau ! Un peu trop fraîche quand même pour que même des bretons se baignent….

🙏Maureen et Vincent 🙏

🌈 Siempre de pie🌈

El Bolson… La vallée des framboises..et du houblon !

Suite de nos aventures en Patagonie du Nord, nous arrivons à El Bolson petite ville située au creux d’une jolie vallée verdoyante, le climat y est très doux, ce qui est propice à quelques cultures sympathiques: tout le long de la route on trouve des vendeurs de framboises, mûres, fraises, myrtilles, et du houblon! Paradoxe des hémisphères nous sommes en plein été, donc à la période de maturation parfaite pour ces petites baies rouges et noires, nous allons donc pouvoir en déguster voire parfois en abuser !

Ambiance très post-hippie à El Bolson, sarouals colorés et dreads locks à tous les coins de rue! Nous arrivons un jour de « Feria », c’est un marché en centre ville ou s’entremêlent les vendeurs de framboises et les artisans sculpteurs de bois, les food trucks goûtus et les débiteurs de bières artisanales en tout genre.
Agréable moment culinaire à manger et à découvrir tous ces petits plaisirs locaux!

Nous décidons ensuite de découvrir le « lago puelo », à quelques kilomètres de là, qui est un des clous du spectacle ici. Un lac immense, bordé par les Andes aux sommets encore un peu enneigés, il fait beau et comme à Esquel, c’est El bolson plage ! Les Argentins y accourent pour prendre des couleurs et se baigner.
Petite randonnée pour admirer les points de vues et repos, on profite encore une fois de ces vues magiques.
On se sent bien à El Bolson, et le temps ne nous pressant pas, nous décidons de nous installer quelques jours dans ce petit camping sympathique et boisé, afin de profiter de l’ambiance de la ville, musique partout, clowns et jongleurs dans la rue, et petites randonnées, bref  » dolce vita » !

img_0469

DCIM100GOPRO
DCIM100GOPRO

Un des grands luxe de ce voyage consiste à avoir du temps, du temps pour faire des choses simples, lire ,faire des rencontres, et s’imprimer d’une culture.

Ici les gens luttent depuis plus de 4 ans contre l’implantation de mines (cherchant de l’or et de l’étain) dans la montagne, en effet en plus de détruire la nature, les industries minières utilisent en quantité phénoménale l’eau des lacs et laissent en échange une bonne dose de cyanure dans la terre.
Il y a eu un référendum et le résultat fut sans appel puisque 80/100 des votants ce sont exprimés contre l’implantation des mines, cependant les politiques et les lobbyistes, motivés par des visions pseudos économiques à court terme, reviennent régulièrement à la charge afin de retenter diverses implantations de mines sous diverses formes.
Dans plusieurs villes il y a donc des manifestations mensuelles visant à maintenir la tension contre ces non-sens écologiques.

La Patagonie a une conscience écologique forte, la beauté et l’immensité des paysages la favorise forcément. Les argentins ont aussi une histoire où les luttes sociales ont été dures et continuent toujours, partout dans les rue des fresques, des banderoles, appelant à l’utopie et à la révolte collective. Sur une école nous avons vu cette inscription  » Celui qui lutte peut perdre, celui qui ne lutte pas a déjà perdu » ! L’histoire de l’Argentine est complexe, remplie de facettes et de personnalités complexes, parfois difficiles à entendre pour nous, comme toutes ces inscriptions à la gloire de Juan Perron pour ces réformes sociales (malgré ses amitiés fortes avec certains nazis ayant trouvés refuge dans la région après la guerre). De même l’histoire de la Patagonie reste sinueuse, remplie de pionniers et d’indiens Mapuches ( de Mapu- la terre et -che les gens ,eux même pionniers à une certaine époque), cette histoire aux multiples points de vue, laisse des traces souvent violentes dans les relations inter-communautaires.

L’avantage d’avoir du temps c’est que cela permet, par des discussions avec les locaux, de tenter de percevoir tout cela, d’essayer d’en comprendre le sens, de réaliser nos différences et surtout de saisir tout ce qui nous unis! L’humanité est vaste mais l’Homme n’est peut être qu’un dans sa condition la plus profonde….Joie des paradoxes…

Il est bientôt midi, l’heure pour nous de vous laisser à vos occupations, nous partons à la Féria manger des mûres et des framboises….
Partout en ville on entend les Wailers…..

🌈Maureen et Vincent🌈
🙏Siguiendo la ruta 🙏

Bariloche et la région des sept lacs….

Nous avons juste passé une journée dans cette ville, plus grande que les précédentes. Il s’agit d’une station balnéaire prisée des argentins située dans une vallée magnifique, et encore une fois, entourée par des lacs tellement grands qu’on croirait être en bord de mer!
Juste le temps de faire une petite ballade pour monter sur le cerro campanario pour admirer le panorama.
Nous vous laissons avec les photos, nous pensons que cette fois la vue parle d’elle même !

L’Argentine et la Patagonie nous laissent un souvenir fort, par son espace, la beauté brute de ces paysages et la gentillesse de ses habitants.
De nouveau dans le bus en chemin vers de nouvelles routes qui prennent la direction du Chili 🇨🇱 …
Sur un air de « tu mambo  » petit groupe découvert en concert hier soir, pulsations latina !

À vite!

🙏Maureen et Vincent 🙏
🌈Siempre por la carretera 🌈

Publicités