Chili … Chiloé !

Nous voilà donc arrivés au Chili!
En guise de préambule quelques mots sur ce pays qui nous a toujours fasciné par plusieurs aspects:

  • Tout d’abord sa géographie ! Imaginez un pays comme une petite bande de terre, bloqué entre l’océan pacifique et la cordillère des Andes, sur 4300 kilomètres de long et plus de 6000 kilomètres de côtes ! Nous aimerions bien que l’un de nos fidèles lecteurs puisse nous dire où l’on arrive en faisant 4300 kilomètres au départ de Rennes et en allant aux quatre directions cardinales. Où Afrique ? Au pôle nord? À vos calculs !
  • Ensuite son histoire est, elle aussi très particulière, surtout récemment. En effet en 1970 Salvador Allende fut élu président avant d’être renversé en 1973 par Pinochet et sa dictature militaire . Une dictature particulièrement dure ou l’élimination des opposants et l’utilisation de la torture fut monnaie courante. Salvador Allende était socialiste et franc-maçon, il avait mis en place beaucoup de réformes sociales dans un pays en crise où le partage des richesses n’existait pas. Sa première priorité fut mise sur l’accès à l’éducation pour tous dans un pays où seuls les grands propriétaires terriens accédaient au plus hautes fonctions. À la différence d’autres pays d’Amérique latine et de Cuba, Allende était arrivé au pouvoir à la suite d’une élection démocratique et non pas par une révolution, il fut renversé par un coup d’état militaire ( en bonne partie mis en place par les États Unis, tant au niveau financier que logistique) qui instaurât un régime totalitaire et qui perdurât jusqu’en 1988.
    Histoire trouble et encore une fois aux multiples facettes, certains voient toujours Pinochet comme celui qui a sauvé la patrie face au communisme ; beaucoup d’autres, dont la présidente actuelle, ne se sont toujours pas remis de la violence et des tortures infligées à beaucoup de leur compatriotes souhaitant juste exprimer une opinion.
    Dans la rue tout cela se ressent, on croise des gens portant des t-shirts à l’effigie de Victor Jara ( le grand chanteur chilien, emprisonné, torturé avant d’être assassiné par la dictature) et sur les murs des vers de Pablo Neruda.

En route donc vers le Chili, ses paysages, ses hommes, et sa culture !
Chiloé, la grande Bréhat du pacifique !

Nous voilà donc en route pour découvrir l’île de Chiloé, et dire qu’il y a deux semaines nous ne savions pas que cette île existait! Terrible loi de l’ignorance qui nous enferme dans nos certitudes !
Une impression bretonnante nous saisit lorsque nous arrivons, l’île est verte, possède des côtes très découpées et rocailleuses. De plus nous sommes en plein été, et à notre grande surprise nous retrouvons des hortensias et des agapanthes en fleur! Et à ce niveau nous n’avons rien à apprendre aux chiliens, leurs ornements floraux sont très bien réalisés, une sensation de l’île de Bréhat à quelques milliers de kilomètres de là!


Nous commençons notre périple par Ancud, joli petit village de pêcheurs aux maisons en bois de couleurs rouge, jaune ou bleue. Ici on vit principalement de la pêche, de l’ostréiculture, et du tourisme.
Une impression forte d’atemporalité nous prend, on ressent le caractère insulaire, les habitants n’ont pas l’air pris dans le tumulte de nos vies contemporaines.
Pour changer d’activité, nous décidons de troquer nos pieds contre des roues et partons, en vélo découvrir la côte, ses rochers et ses plages, petit détail ayant son importance le dénivelé est beaucoup plus fort qu’en terre bretonne!
Nous avons aussi rencontré de belles personnes à Chiloé, par hasard deux couples de français, voyageurs au long terme, se sont installés à côté de nous au camping, donc bien évidemment que font des français quand ils sympathisent, un apéro ! Celui ci fut fort sympathique, face à l’océan, avec une vue à couper le souffle, des échanges passionnants sur nos motivations, nos équipements, nos galères et nos différents retours d’expériences.

DCIM100GOPRODCIM100GOPRO

La route nous emmène ensuite au sud de l’île à la découverte du parc naturel et de la plage de Colé-Colé, sans savoir à quoi nous attendre, nous découvrons une plage de 8 kilomètres de long battue par les vents et les vagues du pacifique (qui n’a vraiment à ce moment que son nom de pacifique !), quelle puissance dans les rouleaux des vagues!
Chiloé nous a donné beaucoup, notamment la chance de revivre simplement avec le nycthémère, nourrissant l’apologie du doute permettant d’accéder à la conscience de soi et du monde.
Nous sommes maintenant rattrapés par la pluie et bien trempés, il est temps pour nous d’aller découvrir un autre Chili, celui des lacs et des volcans.

La bande son de cet article, John Butler et son morceau « Océan », dix doigts et douze cordes, nous sommes maintenant sûr qu’il a été écrit devant un océan, sûrement le pacifique …

Nous vous embrassons tous…

🙏Maureen et Vincent🙏
🌈 En paz 🌈

Publicités