Une fois le Mékong traversé nous voilà en Thaïlande. Le contraste est saisissant entre les deux côtés de la rivière, la Thaïlande ayant un essor économique beaucoup plus important que le Laos. Les routes sont belles (attention on roule à gauche ici!), et les gens sont toujours aussi gentils ! Nous avions déjà visité-e-s la Thaïlande il y a sept ans et nous avons plaisir à y revenir, c’est un pays que nous affectionnons particulièrement, comme parfois en voyage, sans savoir vraiment pourquoi mais en se fiant toujours à son ressenti, on se sent bien ici! Direction donc Chiang Mai, la grande ville du Nord du pays pour y passer quelques jours de villégiature !

Les choses ont bien changées ici en quelques années et c’est tant mieux! N’en déplaise à certains voyageurs qui n’ont que le mot authenticité sur les lèvres, celui-ci étant d’ailleurs inadapté à décrire un voyage, puisque l’authenticité définit ce qui est en accord avec la réalité et non pas la misère ou le traditionnel !

On remarque vite que le niveau a globalement bien augmenté en Thaïlande et c’est tant mieux! De plus les habitants gardent leur mentalité et leur gentillesse, ainsi que leurs traditions!

Nous profiterons donc de la douceur de Chiang Mai quelques jours, surtout que s’annoncent trois jours de fête dans l’Asie du sud est. En Thaïlande on l’appelle Songkran, la fête de l’eau. Cela correspond pour les bouddhistes de la branche Theravada ( le courant majoritaire ici à différencier du Mahayana présent en chine) au nouvel an . Les bouddhistes appellent la saison des pluies ( nous sommes ici en fin de saison sèche, il fait donc très chaud!).  Il y a pendant trois jours des processions de danseuses et de musiciens en costumes traditionnels, suivis par des statues de Bouddha sous toutes ses formes. Mais ce n’est pas ça le plus remarquable, le côté fou de l’histoire c’est que pendant trois jours les gens s’arrosent partout tout le temps, armé-e-s de seaux, de pistolets, de tuyaux ou de bassines, le pays se transforme en une bataille d’eau géante ! Impossible de faire 50 mètres sans être trempé-e-s!  Comme toujours à l’asiatique, avec le sourire on vous déverse de l’eau en vous souhaitant une bonne année ou un joyeux Songkran, et tout se passe bien, personne ne s’énerve ou ne refuse de jouer le jeu, sinon il vaut mieux rester enfermé-e-s chez soi pendant 3 jours! Décidément l’Asie c’est vraiment une autre culture!

Avant de passer la frontière vers le Myanmar, nous décidons de visiter Sukhothai, une ancienne ville impériale que nous n’avions pas visitée lors de notre précédent séjour. Le site classé au patrimoine de l’UNESCO est vraiment très joli, charmant et calme. La vieille ville est composée d’une succession de temples au style Khmer Angkorien et nous rappelle de bons souvenirs cambodgien. La différence étant qu’ici les temples sont uniquement bouddhistes et non pas de caractère hindouiste. On admire donc des statues de bouddha dans ses différentes attitudes de sagesse.

Après ce petit périple en Thaïlande nous voilà prêt-e-s à passer la frontière vers une nouvelle étape birmane…

Nous vous embrassons.

🌈 Maureen et Vincent 🌈

🙏 kop khun krap, pad thaï et fleur de lotus 🙏

 

PS : pas beaucoup de photos de Thaïlande car nous avons un lien vidéo sur la page Facebookbarotourdumonde

Publicités